top of page

Le Scoutisme, L'Homme et Son Destin

Petite réflexion en lien avec le thème d'année 2024 des SUF : "Tous les jours de ma vie, je servirai"


Pierre de Montjamont, R&P avril 1973

(1er président des SUF, DCC de Gilwell et Mestre de Chamarande)

Nous vivons à une époque où la complexité de la société moderne tend à faire des entreprises qui la composent, des entités qui enferment l’homme dans un monde clos. De plus en plus, il se sent pris dans un système qui n’a d’autre fin que son propre développement. Et au-delà de cet horizon il ne voit rien qui dépasse cette fin uniquement temporelle et surtout rien qui le concerne personnellement.

Bien plus, de nombreux prophètes voient l’avenir de l’homme dans un collectivisme où l’idéal de l’homme sera d’être un rouage utile de la machine sociale.

[...]

Il est clair que le scoutisme, dans sa finalité comme dans sa pédagogie, est à l’opposé d’un concept collectiviste de l’homme.

Conforme en cela à la doctrine chrétienne et à l’humanisme occidental, il croit que chaque homme est une créature unique vouée à un destin personnel et surnaturel.

Mais, vivant en société, l’homme a aussi une vocation sociale et communautaire, à laquelle il doit répondre en s’engageant à « servir » avec compétence et générosité.

Cependant, de ces deux vocations complémentaires, la première est toujours prioritaire. Ce qui veut dire que le destin personnel et surnaturel de chaque homme doit pouvoir s’accomplir librement sans que la société le sacrifie à ses propres buts. Car la société est faite pour l’homme et non le contraire.

Toute la pédagogie scoute va dans ce sens. Partant du garçon tel qu’il est, elle lui offre le moyen de se développer vers une double finalité, accomplissement de sa personnalité et service des autres.

Par l’exercice de responsabilités progressivement élargies, le scoutisme est aussi école de liberté.

Ainsi le scout devenu adulte, saura se mettre au service des diverses communautés temporelles sans jamais s’en faire l’esclave, c’est-à-dire y perdre la liberté de ses choix, et sans jamais oublier la grandeur de sa destinée spirituelle.


30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page