top of page

Le Foulard Routier SUF

Article écrit grâce aux informations de Bruno Luquat, ancien CNR 1984-1986 et ami du scoutisme audomarois.

Dans les années 1980, les routiers SUF deviennent visibles: ils sont 200 en 1983.

Le Clan SUF est rattaché au Groupe et ses routiers portent, depuis la création des SUF en 1971, le foulard de Groupe ainsi que l'uniforme des éclaireurs (chemise et culotte beige).

Note : la couleur du pull (le "chandail" pour les anciens!) n'est traditionnellement pas considéré comme un élément caractéristique principal de l'uniforme car pas ou peu utilisé une partie de l'année.

Afin de mieux marquer l'appartenance à la branche aînée, l'ENR de Jacques de La Bastide (CNR 1980-1984) décide d'apporter un changement basé sur la pratique des SdF d'avant la réforme de 1964 : il s'agit de faire porter une chemise grise aux Routiers (le cérémonial SdF de 1958/59 précise "chemise: grise, en flanelle" dont l'origine doit remonter aux débuts de la branche Route SdF à la fin des années 1920).

Mais ce choix ne passe pas du tout auprès de certains Clans! La chemise de laine fabriquée par "Les Marchands du Temple", le magasin des SUF est mal coupée, trop chère, trop chaude et elle absorbe l'eau! Seulement 10 ou 20% des Clans l'adoptent.


Quand Bruno Luquat prend la tête de l'ENR en 1984, il faut gérer la crise : la susceptibilité des uns et des autres et aussi l'aspect financier car un stock important de chemises grises a été fabriqué. Il attend le 1er CEP Chef de Clan de Pâques 1985 dans l'Oisans pour aborder le sujet avec les premiers concernés.

"Tous les participants étaient des types concrets, pas doctrinaires du tout, adeptes du principe de réalité. La plupart avaient été Chefs de Troupe avant de devenir CC, et attachés comme moi à la linéarité entre les scouts des Troupes et les routiers des Clans. La décision rapidement prise a été le retour à la chemise beige." écrit Bruno L.

Quelques Clans ont du garder la chemise grise pendant un temps...


Mais la nécessité d'identifier les routiers par un symbole communautaire reste présente : l'idée d'un foulard commun est avancée par plusieurs Chefs de Clans. Un foulard gris est proposé par l'un en référence à la poussière, signe d'humilité ; un foulard bleu est soumis par un autre pour honorer Notre Dame... Sans unanimité. Vient la couleur rouge, couleur des routiers et de l'amour mais qui dérange, à juste titre, un ancien de la 1ère Paris du Groupe St-Louis qui porte déjà cette couleur unie.

Dans la neige, les chefs du CEP commencent à imaginer des combinaisons de couleurs avec des morceaux de laine: rouge, vert, jaune des flots du Départ Routier remportera facilement les suffrages!

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page