top of page

1ère Classe : et après?

Depuis les débuts du Scoutisme Catholique, cette question a été posée. Suivant les époques différentes réponses ont été avancées.

Le constat est clair : quand une troupe fonctionne bien, avec des activités de Patrouille hebdomadaires et des WE campés mensuels, le niveau technique est bon et les SP et CP sont, par conséquent, souvent de 1ère Classe avec plusieurs badges.

Mais alors que propose-t-on à ces aînés des troupes?


Avant guerre (39-45), les SdF proposent les "chevaliers de France" ou "écuyers de France" (suivant l'époque). Il s'agit d'adouber selon un cérémonial précis le scout de 1ère Classe qui a obtenu au moins 6 badges dont ceux de Secouriste, Guide et Catéchiste/Evangéliste



L'univers moyenâgeux faisant un peu daté après guerre, les "Chevaliers/Ecuyers de France" sont remplacés à la fin des années 1940 par la proposition "raiders-scouts" du CNE de l'époque, Michel Menu.


Il ne s'agit plus d'une progression uniquement personnelle. Avant de pouvoir devenir raider-scout, un scout de 1ère classe doit faire partie d'une "troupe raider" qui est investie après avoir rempli les différents critères décrits ci-dessous :

(note: un "CT Chamarandais "est un Chef de Troupe qui a suivi le Camp National d'Entraînement, CNE de Chamarande, une sorte de Chef de la "Galaxie" ayant suivi un CEP3)

Une fois la troupe investie, les scouts de 1ère classe ayant préparé et obtenu les 3 brevets majeurs (Woodcraft, Missionnaire et, au choix, Sauveteur, Sportif ou Transmetteur) étaient à leur tour investis "raideur-scout".


Les observateurs des années 60, ont analysé que la proposition raider de Michel Menu basée sur une progression de Troupe avait favorisée l'émergence de troupes plus âgées et donc faciliter l'émergence des pionniers. L'analyse est pertinente et doit être prise en compte.


L'ENE SUF a proposé le "brevet HP" en 2006-2007 sans étude approfondie des antécédents. Ce brevet devait inciter les SP et CP à obtenir leur 1ère Classe et à vivre des activités de HP (défis aventure et missionnaire). Le risque était de laisser régulièrement les plus jeunes de côté et de créer à nouveau une scission de la troupe. Ce brevet HP est supprimé aujourd'hui.


Les Troupes SdF de St Omer n'ont jamais été investies "Raider-Scout".

Chez les SUF, les différentes troupes audomaroises ont longtemps limité l'accès à la 1ère Classe (jusqu'à la deuxième moitié des années 2000): il s'agissait moins de maîtriser des techniques que de développer un comportement et un style qui pouvaient se résumer par des comportements d'homme de Réflexion, d'homme d'Actions, d'homme de Vertus et de Foi.

Un livret 1ère Classe est sorti à ce sujet en 2001 (à disposition des membres dans le partage des fichiers)

La 1ère classe se voulait une préparation à la Route et seuls les éclaireurs les plus matures, à l'esprit de service et se comportant en chrétien ouvert à l'approfondissement spirituel l'obtenaient. Par ce biais, pas de problématique "post-1ère Classe" mais on s'éloignait de la méthode de BP et des conseils reçus en CEP (organisation des Classes en 1/3 esprit scout; 1/3 technique; 1/3 raid).


C'est l'AGSE qui a aujourd'hui la progression personnelle post-1ère classe la plus aboutie avec à disposition des brevets majeurs et l'aventure "raider-scout" pour les CPs (qui doivent relever des défis avec leur patrouille en plus de leurs défis personnels), un vrai tremplin vers la Route !

65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page